Le passager


Auteur : Jean-Christophe Grangé
Pages : 752
Éditeur : Albin  Michel
Date de publication : 2011



Résumé :

Je suis l'ombre.
Je suis la proie.
Je suis le tueur.
Je suis la cible.

Pour m'en sortir,
Une seule option: Fuir l'autre.


Avis :


Le résumé est court et ne nous dévoile pas grand chose mais pourtant il ne m'a pas arrêté. Un thriller psychologique sous des airs mythologiques, qui nous brinquebale à travers la France. Et qui, à l'image de son résumé, ne nous dévoile pas grand chose. Je préviens dès maintenant, ce sera surement le commentaire le plus négatif que j'ai fait. Je coupe l'article en deux étant donné que je spoil deux trois trucs dans la suite, donc vous êtes averti.

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Auteur : Ransom Riggs
Pages : 432 
Edition : Bayard
Parution : 2012

Résumé : 

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?

Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...



Avis :


Salut tout le monde, je sais encore du retard... Je pense que ça va finir à une chronique par semaine, le weekend, enfin je parle positivement là.

Mais bon aujourd'hui je vais vous parler de Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs mais aussi de son adaptation filmographie de Tim Burton. Je vais bien dissocier les deux critiques parce que à part le thème et le fond de l'histoire il y a beaucoup de chose qui change, mais alors beaucoup beaucoup beaucoup.

Tout d'abord le livre. J'ai tout simplement apprécié une lecture aussi simple mais à la fois réfléchi. Enfin un livre fait pour être imaginé et non pour être dicté. En effet pas de description longue et barbante à l'horizon. Rajouter à ceci des photos trouvé dans des brocantes pour illustré le tout et vous avez le livre de Ransom Riggs.

En somme des personnages à l'aspect simple et aux caractéristiques bien définis, un environnement clair et strictement défini et un fond de voile à découvrir au fil des pages. C'est vraiment ce qui m'a le plus plu, car il est difficile de trouver des livres comme celui-ci où l'on peut s'abandonner complètement à sa lecture sans avoir à se triturer l'esprit pour savoir où l'on finira. Ici on laisse Ransom Riggs se charger de nous guider sans avoir peur de la fin.

Que dire des personnages, si ce n'est qu'ils sont attachants et touchants. Des enfants dans toute leur forme auxquels il est difficile d'échapper. Chacun renferme tellement de mystère et de particularités qu'il est difficile après avoir lu ce premier tome de ne pas chercher à en savoir plus. Notamment les jumeaux, pourquoi sont-ils si particuliers ? Rajouter à ça un univers plus grand que celui auquel ont se limite dans ce premier tome et je m’étonne moi-même de ne pas encore avoir lu les deux tomes suivants!

Puis à côté de tout ceci il y a depuis peu l'adaptation filmographie... Tim Burton a respecté le contexte dans son ensemble, on ne peu pas dire le contraire. Mais pourquoi avoir changé les caractéristiques de plusieurs personnages pour les mixer avec d'autres, pourquoi avoir changer le lieu du "combat final" et surtout pourquoi nous priver d'une suite ??? Parce que là je comprend pas tout. J'avais lu dans les critiques que beaucoup de points diverger mais je ne pensais pas à ce point là. J'ai arrêté de chercher les différences au quart du film parce que sinon je pense que je n'aurais pas écrit ces mots ci.

Mais si on place d'un côté le livre puis d'un autre côté, bien écarté, le film, qu'on ne relie pas les deux côté. On peut le dire le film est vraiment bien. Tim Burton a su recréer l'environnement de l'île avec brio et puis qui mieux que lui aurait pu mettre en scène cette histoire. Les acteurs ont tous super bien joués et correspondaient assez bien au personnage qu'ils incarnaient, enfin c'est vrai que j'ai fini le livre le jour de la sortie du film, donc je l'ai lu en parallèle des bandes annonces et tout ça, donc leur image s'était déjà encré dans mon esprit. Mais le tout était très bien réussi. Peut-être pas le film parfait mais un bon Tim Burton comme on les aime. Et puis j'ai bien aimé le retour des squelettes à la fin j'ai l'impression qu'on en croise dans chacun de ses films :D !


Je n'en dirais pas plus par rapport au film et j'attend d'avoir lu les deux autres tomes de la série pour développer le tout. Au fait la forme Saga avec Mickey Bolitar vous avez plu ? Il y a encore des choses à améliorer mais dans l'ensemble ? Comme d'habitude les sempiternels questions auxquels je n'est pas beaucoup de réponse, mais bon je ne dramatise pas.

Avez-vous préférer le livre ou le film ? 
Et puis c'est bientôt Halloween, donc avez-vous prévu des livres qui font peur ?


Et je danse aussi


Auteur : Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux
Date de parution : 2015
Edition : Fleuve
Pages : 280


La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins. 

Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révélera son contenu, et ses secrets... 



Avis :


Salut tout le monde je sais j'avais dis incessamment sous peu mais bon les cours ça prend beaucoup de temps... Mais bon pas grave, voici ma dernière lecture de septembre en plein milieu du mois d'octobre ! 

Il n'y a pas si longtemps que ça je vous disais que j'avais du mal à trouver des livres écrits sous forme épistolaire qui puisse me plaire. Et puis je suis allé au CDI, j'ai voulu un roman policier glauque, et je suis ressorti avec un roman épistolaire qui n'avait rien à voir avec quelque chose de glauque. Comme d'habitude j'ai envie de dire. Mais bon c'est Jean-Claude Mourlevat alors je ne vais rien dire. Tous ça pour dire aux intéressés que j'ai trouvé un roman épistolaire qui en vaux la chandelle. Bah oui c'est ni une histoire d'amour ni quelque chose de tragique. C'est tout simple avec même un peu de suspens !

Eh oui c'est vraiment un mélange de plein de sentiments. Puisqu'au début de notre lecture on connait aussi bien les personnages qu'ils ne se connaissent, c'est à dire pas du tout, on ne se perd pas dans de longue description pour réussir à cerner le personnage ou des emails sans importances pour réussir à nous faire avaler des informations. Au contraire chaque information est donné avec tellement de finesse et d'humour, qu'elle passe comme une lettre à la poste. Adeline et Pierre-Marie se livre à un question réponse où les questions se retrouvent au final non-répondu, leurs petits poussins jaunes. C'est cette façon de détourner la question par un fait important de leur vie qui rend les choses comiques, et puis tous ces petits événement du quotidien sont tellement bien amenés que l'on rit à chaque page, chaque mail, chaque ligne.

Je vous ais dit quotidien. Mais qui est là pour nous prouver que tout est juste, qui est présent pour nous dire que tout ceci n'est pas qu'imagination de la part de nos personnage ? Personne. Alors le doute s’insinue chez nous et on ne sait plus vraiment le pourquoi du comment. A la fois on ne l'a jamais su. La seule solution c'est de lire ligne après ligne. Arrive des mails d'amis qui appuie sur ces doutes. Et là c'est fini on cherche, on cherche mais on ne trouve pas, on se souviens de la lettre qui a tout commencé au début et on supplie Pierre Marie de l'ouvrir. On nous laisse mariner un peu et on lâche la bombe. 

Je m'arrête, en vous expliquant seulement que tout finis bien enfin tout fini avec une réponse en suspens.

J'espère que tout ceci vous donnera envie de lire ce livre, personnellement rien que le fait que ce soit de Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux, je fonce et je vous recommande tous les livres qu'ils ont écrit ! C'est bientôt les vacances alors promis Miss Peregrine dans la semaine prochaine. En parlant des vacances personnellement j'ai une pile de lecture programmé assez phénoménale. 

Alors pour ceux qu'ils l'ont lu qu'en avez vous penser, et puis est-ce que ça tente quelqu'un ? Et puis qu'est ce que vous avez prévu pour ces vacances étant donné que c'est Halloween ???


Bilan lecture/achat/emprunt Septembre 2016

Salut tout le monde ! Etant donné que nous somme déjà bien avancé dans ce mois d'octobre j'ai décidé de vous faire un bilan combiné à la fois lecture, achat et emprunt du mois de septembre. Et donc certains des livres que je lirais durant ce mois d'octobre, et oui c'est déjà bientôt les vacances ! Mon dieu que le temps passe vite ! Et pour cause ça fait plus d'une semaine que je n'ai rien posté et pourtant j'ai lu deux livres vraiment sympa, dont un que vous verrais ici, et dont la chroniques devrait arriver incessamment sous peu.

Je commence avec mes lectures :



Le village de l'Allemand de Boualem Sansal
Le joueur d'échec de Stephan Zweig
A toute épreuve de Harlan Coben
Et je danse de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat


Voilà comme vous pouvez le constater un mois assez léger mais on va mettre ça sur le dos de la reprise de cours. En parlant de cours je peux rajouter déjà deux livres Jeannot et Colin de Voltaire et le liver VII des Fables de La Fontaine. Et oui cette année c'est le bac de français. 


Passons maintenant aux achats. Pour une rentré littéraire rien de très original, seulement des livres que j'ai acheté en les croisant dans les rayons, en me disant c'est maintenant ou jamais.




La voleuse de secrets de Brenda Drake
Le Passe Miroir T1 de Christelle Dabos
Miss Pergrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs


Je vous l'avez dis rien d'original mais il fallait absolument que je lise Miss Peregrine et les enfants particuliers avant sa sortie au cinéma. Côté emprunt à la bibliothèque un peu pareil deux livres réservés qui sont enfin arrivés entre mes petites mains.




Le livre des Baltimore de Joël Dicker
La femme au carnet rouge de Antoine Laurain


Voilà j'espère que votre mois de septembre s'est bien passé, que la rentré vous a été fructueuse en tout point ! Je poste très vite la chronique de Et je danse aussi, à très bientôt et bon mois d'octobre !


Lire d'autres horizons